bouton gauche
  •  

    Profession de foi clownesque

    •  

      Rire de nous-mêmes pour changer le monde... 

      Le clown se niche dans notre capacité à rire de nous-mêmes.

      Tiraillé entre ses désirs et sa fragilité, éternel inadapté à lui-même et à cette société, il nous prend à témoin de ses efforts, riant de lui "tout puissant" ou "tout faible" et tenant ses drames à distance.

      Armé d'imagination il se porte un regard amusé, féroce ou tendre, poétique ou critique....

      Ce rire sur soi nous aide à accepter cette part de fragilité qui fait notre humanité et nous permet de réinventer un monde pour qu'il nous corresponde enfin.

       

      Montrer le clown sous toutes les coutures

      Le clown peut avoir une multitude de facettes selon sa culture, son rôle social, sa sensibilité ...

      A chacun a son univers, selon son rapport au monde, ses problèmes, ses moyens, ses solutions... 

      A chacun son style de jeu, né de cet univers mais aussi des espaces de représentation, des différents arts dans lesquels il évolue, et des publics désirés...

       

      Et surtout, sans hiérarchie de styles ! 

      "Noble ou mineur", "contemporain ou trad", "culturel ou commercial", "conventionnel ou novateur", peu importe !

      Chacun peut prétendre à la qualité du jeu et de l’invention, tout dépend de l'exigence artistique et de la force de l' inspiration.

      D'ailleurs par nature, le clown n’est-il pas au-delà des modes et des hiérarchies ?

    • files/cie/ami-michel/illustration-michel-suret-canale-pour-les-matapeste-bd1-3.jpg
bouton droit

retour

Clowns Matapeste / Compagnie / Profession de foi clownesque ...