bouton gauche
    •  

      37 ans
      d'augustes
      clowneries...

      variées
      internationales

      populaires

       

    • files/cie/ami-michel/illustration-michel-suret-canale-pour-les-matapeste-b1-001.jpg
  •  

    Nés à la fin des années 1970, quand l'art du clown a commencé à mettre son nez hors du cirque et du music-hall pour revenir arpenter les scènes des théâtres avec les Macloma, Prato, Blaguebolle et autres Colombaioni...

     

     

    variées

    Ils ont créé à ce jour 30 spectacles de tous styles, pour tous publics en fricotant avec le théâtre, la marionnette, la chanson, le conte, la rue.

    Il se sont présentés dans tous sortes de lieux, de la rue au cirque en passant par les salles les plus diverses.

     

    internationales

    Ils ont joué dans plus de 50 pays et mené des collaborations avec des artistes de Cuba, Namibie, Chine, Afrique du Sud, Madagascar, Russie, du Mali et du Vietnam.

     

    populaires

    Issus de l'éducation populaire, ils revendiquent cet aspect dans leur travail de clown et poursuivent une action culturelle sur leur territoire avec les partenaires du social, de l'éducatif, du politique et de l'artistique.

     

    d'où est né le « Très Grand Conseil Mondial des Clowns »

    un événement pour valoriser les clowns du monde entier ! 

    • files/cie/ami-michel/illustration-michel-suret-canale-pour-les-matapeste-3.jpg
  •  

    Une Profession de foi clownesque ...

    Rire de nous-mêmes pour changer le monde... 

    Le clown se niche dans notre capacité à rire de nous-mêmes.

    Tiraillé entre ses désirs et sa fragilité, éternel inadapté à lui-même et à cette société, il nous prend à témoin de ses efforts, riant de lui "tout puissant" ou "tout faible" et tenant ses drames à distance.

    Armé d'imagination il se porte un regard amusé, féroce ou tendre, poétique ou critique....

    Ce rire sur soi nous aide à accepter cette part de fragilité qui fait notre humanité et nous permet de réinventer un monde pour qu'il nous corresponde enfin.

     

    Montrer le clown sous toutes les coutures

    Le clown peut avoir une multitude de facettes selon sa culture, son rôle social, sa sensibilité ...

    A chacun a son univers, selon son rapport au monde, ses problèmes, ses moyens, ses solutions... 

    A chacun son style de jeu, né de cet univers mais aussi des espaces de représentation, des différents arts dans lesquels il évolue, et des publics désirés...

     

    Et surtout, sans hiérarchie de styles ! 

    "Noble ou mineur", "contemporain ou trad", "culturel ou commercial", "conventionnel ou novateur", peu importe !

    Chacun peut prétendre à la qualité du jeu et de l’invention, tout dépend de l'exigence artistique et de la force de l' inspiration.

    D'ailleurs par nature, le clown n’est-il pas au-delà des modes et des hiérarchies ?

bouton droit

retour

Clowns Matapeste / Compagnie / 37 ans d'augustes clowneries ...